Non classé

Dis moi ce que tu manges… Je te dirais qui tu es… Épisode I

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’ un sujet essentiel :  » le bien manger ».

Chaque jour, j’entends autour de moi parler des personnes qui mènent un véritable combat avec leur poids. Le sujet est vaste et prédominant dans notre société basée sur le paraître. Dans ces discussions les termes qui reviennent sont : régime – frustration – échec. Pas très bon pour le moral et l’ estime de soi tout ça.

Il faudra plusieurs articles pour faire le tour de la question mais ce matin j’ ai une suggestion : Apprendre à écouter son corps.

Commençons par la base : La fonction première de l’ alimentation est de fournir à nos cellules, nos organes, notre corps de l’ énergie. On a tous eu le cours de SVT sur la transformation des aliments en énergie au collège. En médecine occidentale l’ équilibre alimentaire est basé sur la répartition des nutriments : Lipide – glucide – protide. Jusque-là, je ne vous apprends rien. Il s’agit juste d’un rappel. Le postulat est que nous avons tous les mêmes besoins. Pourtant en observant un groupe d’ une dizaine d’ individu, nous pouvons voir que nos goûts et nos besoins sont différents. Le corps de chacun a un métabolisme qui lui est propre. Certains profitent, d’ autres non.

Injustice, vous me direz ? Métabolisme, je vous répondrais.

Si je vous parlais maintenant de l’ alimentation dans la médecine traditionnelle indienne : l’ ayurvéda ?

L’ ayurveda est basée sur 3 objectifs : La guérison des maladies, le maintien de la santé et la réalisation de soi. Pour cela 3 actions : se nourrir, se soigner et s’ élever. Vous remarquerez que ces 3 actions s’ effectuent à la fois sur le corps, l’âme et l’ esprit.

Contrairement à la médecine occidentale, l’ ayurveda ne s’ attache pas à la composition des aliments mais à leur saveurs ( Rasas en sanskrit). Pourquoi ? Parce que chaque individu est différent avec une constitution doshique qui lui est propre ( Dosha en sanskrit est le type de personnalité). L’ alimentation repose donc en priorité sur la connaissance de soi, de son corps et des besoins métaboliques individuels.

Les clefs du  » bien manger » seraient alors : Connaître son corps. Reconnaître ses propres besoins. Se faire confiance…

1 réflexion au sujet de “Dis moi ce que tu manges… Je te dirais qui tu es… Épisode I”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − un =