Non classé

Dis moi ce que tu manges…Je te dirais qui tu es…. Episode V : La genèse

Allez c’ est le moment de glisser vers le côté obscur de la force. Pourquoi ? Parce ce que se nourrir est inévitable. Il faut manger pour vivre. C’ est un fait. Mais l’ alimentation est aussi une arme de destruction massive. Où comment un simple besoin primaire va se transformer peu à peu en un des enjeux les plus importants qui gouverne notre vie.

Et cet enjeux nait au final avec nous. Dès l’ instant, où le cordon qui nous relie au placenta nourricier est coupé, la problématique de l’ alimentation apparaît. Parfois même avant d’ ailleurs pour nous les mamans . Il faudrait déjà se positionner sur la question : » sein ou biberon » alors qu’ on a encore notre test de grossesse positif à la main. Caricature ? Vraiment ?

Allez vous avez fait votre choix. Je vous rassure, peu importe. Il sera le bon tant que vous le faites avec amour et en vous respectant. On est bien d’accord qu’ à ce stade là, on est déjà passé par des dizaines de questions, d’ angoisse. On a déjà lu des bouquins, des articles et des forums avec des tas d’ avis sur la question. On est à peine au stade de la découverte avec un nouvel individu qui va bouleverser notre vie qu’ on a déjà en tête les incontournables : poids, quantité, qualité, pesée.

Je vous avais déjà parlé dans les articles précédents du rapport entre l’ alimentation et les émotions. Vous le sentez venir là, l’ enjeu dont je vous parlais dans les premières lignes?

Une avalanche d’ émotions lié au rôle nourricier de chaque parent vis à vis de son enfant apparaît alors. Emotions partagées entre parent et enfant puisque ce nouveau  » couple  » qui vient de naître, va devoir se reconnaître, s’ apprivoiser et s’ élever mutuellement dans leur relation commune. Des lors qu’ on parle de relation interindividuel, on ouvre aussi la porte aux symboles, aux rites, à la culture, aux croyances. Et l’ alimentation, c’est tout ça à la fois. Ce besoin primaire, simple et essentiel est devenu au fil du temps un véritable enjeu de société…avec des vertus et des vis…

Il est évident que vous et moi, n’ avons pas le souvenir conscient de notre premier repas . Toutefois, en tant que parent, comment avons nous vécu notre rôle nourricier ? Naturellement l’ Homme à deux tendances : Reproduire ou s’ extraire des schémas familiaux. A chacun alors de s’ interroger sur soi, sur son rapport à l’ alimentation. A chacun d’ apprendre à discerner ses émotions qu’ elles soient négatives ou positives.

Peut être que le véritable enjeu serait de replacer l’ alimentation au cœur des besoins primaires. La remettre à SA place pour plus de plaisir, de bien être et de sérénité.

N’ hésitez pas à nous partager votre regard sur votre alimentation, votre rôle dans l’ alimentation de vos enfants. Quel place à l’ alimentation au sein de votre vie?

2 réflexions au sujet de “Dis moi ce que tu manges…Je te dirais qui tu es…. Episode V : La genèse”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × un =