Non classé

Dis moi ce que tu manges…Je te dirais qui tu es… Episode IV

Vous pensiez qu’ on en avait fini avec l’ alimentation mais quenini. Si on attaquait les choses sérieuses?

De vous à moi, l alimentation pose quand même des tas de problèmes physiques, métaphysiques et existentielles. On va pas se mentir, le rapport au corps et l’ image de soi dépend de notre alimentation. Qui n’ a pas dit : » J’ ai deux ou trois kilos à perdre » ou encore pire : » J ai croisé Micheline, dis donc, elle a grossi « .

Je ne vous apprends rien si je vous dit que l’ apparence physique et donc le poids est un sujet prédominant et dévastateur dans notre société actuelle. Prédominant parce que l’ être humain a appris dès tout petit à se construire sur des normes. Dévastateurs parce que le jugement, au lieu de nous construire tue notre Ego. Il faut être sacrément armé mentalement pour se foutre totalement du regard de l’ autre. Certains expriment haut et fort s’ assumer comme ils sont. Intuitivement, j’ y perçois une grande souffrance et un renoncement à se battre plutôt qu’ une réelle acceptation de soi.

Nous vivons dans une société cruelle alternant  » grossophobie » et phobie de la maigreur extrême. Vous savez  » les os » ou « les cintres ». Vous le sentez venir le malaise là ?

Alors je vous rassure tout de suite, on est jamais assez bien dans le regard des autres mais un petit secret : Le regard des autres on s’ en fou!!! Si si promis. Éteignez vos écrans vous verrez, rien que là en vous détachant des images, vous vous sentirez mieux, beaucoup plus léger. Et j insiste sur le fait que ce ne sont que des images. Allez donc faire un tour à la plage. Tiens donc on y trouve des vrais gens. Il y a de tout du petit, du grand, du maigre, du gros, du poilu, du chauve. Comme si dans la nature, il fallait de tout pour faire un monde.

On se réconcilie avec son corps, avec soi. Surtout on oublié toutes les choses qu’ on a vu, entendu, cru comprendre.

On respire un bon coup parce que faut pas se leurrer, c est angoissant tout ça. Et pour les plus résistants la prochaine fois je vous parle du rapport alimentation – émotions.

Mais avant d’ en arriver à ce stade. J’ aimerais que votre ego soit assez fort pour vous accepter et vous aimer comme vous êtes. C est à dire Unique et Magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 4 =